Secours en milieu hostile

Valeurs et passions de compétiteurs et d'hommes de terrain

Éric ZIPPER - Spécialiste de secours en milieux hostiles

Présentation d'Eric Zipper

25 années d’engagement intense dans le domaine du secours (classique, spéléo, montagne, catastrophe) ont amené ERIC ZIPPER à assumer des responsabilités au niveau départemental, régional puis national. Il a conduit de nombreuses opérations de secours très complexes, mis en place des référentiels et de nombreuses procédures.

Depuis 25 ans, ERIC ZIPPER forme des publics variés tant en France qu’à l’international. Il est appelé à de nombreuses prises de paroles au plus haut niveau de l’Etat, assure des conférences de presse devant des dizaines de journalistes aussi bien que la communication en situation de crise. Il est parfaitement à l’aise face à tous les publics.

Son expertise terrain dans le domaine du secours extrême alliée à une bonne connaissance de l’entreprise et des crises inhérentes rendent ses interventions d’autant plus percutantes.

Les opérations de secours, qu’elles se passent en France ou à l’étranger, dans des lieux difficiles et/ou en milieu hostile, après des catastrophes, ont en commun d’obliger à revoir ses priorités, ses critères et son commandement. L’enjeu est de taille : c’est la réussite de la mission, et donc le plus souvent le sort de personnes qui est en jeu !

  • Quelles sont les passerelles avec le monde du travail ?
  • Quels parallèles peut-on établir avec notre manière de travailler tous les jours ?
  • Quels enseignements peut-on en tirer pour son entreprise ?
  • Comment adapter la communication en entreprise en situation de crise ?  
  • Comment gérer le stress que génèrent des situations à risques et la survenue d’évènements traumatiques en entreprise ?

Autant de questions que se posent les dirigeants confrontés à ces situations.

Conférence : LES OPERATIONS DE SECOURS EN MILIEU HOSTILE, UNE ECOLE DE MANAGEMENT ?

Déroulement de la conférence

  • Quelques définitions : milieu hostile, catastrophe.
  • Quels points communs entre ces opérations ?
  • Des obligations pour diriger.
  • Les mots clés du management à trouver puis à identifier.
  • Choix des opérations décrites en fonction de la durée de la conférence et de l’auditoire.
    • Des exemples : 12 jours à Haïti, post tremblement de terre de 2010, 19 personnes encadrées. Evénements marquants : seule équipe dans un endroit isolé, absence de transports à l’arrivée à Saint-Domingue, bébé de 19 jours sauvé des décombres, répliques fortes et rapprochées, sécurité dans une ville détruite à 50 %..
    • 12 jours en Thailande, tsunami de 2005, 21 personnes encadrées. Evénements marquants : recherche, identification et destruction de 800 corps, gestion complexe des liens avec l’armée locale, risques biologiques.
    • 10 jours aux Philipines après le Typhon Hayian en 2014, suivi 4 jours par une équipe de BFMTV, progression sur des iles détruites à 95%.
    • 10 jours au Népal après le séisme d’avril 2015, à la tête d’une équipe de 18 personnes. Difficultés importantes rencontrées sur place, un enjeu : maintenir la cohésion du groupe et accomplir la mission.
    • Spéléo, intégration de sauveteurs très spécialisés venant de l’étranger, gestion presse et familles.
  • Déroulement des opérations en milieu hostile :
    • Quelques chiffres en exemple
    • Le choix de la destination / le matériel à prévoir
    • Sur site : comprendre les évènements, analyser et partager en équipe (quelles compétences), élaborer un plan d’action / une feuille de route (qui fait quoi), anticiper et prévoir l’action, organiser les relations avec les autorités du pays d’accueil, gérer l’installation et la sécurisation de l’équipe dans un environnement hostile,
    • Répartition des missions, lancer les équipes, repérage de l’environnement, identifier les partenaires sur place, reporting, débriefing, identification des priorités selon la gravité des situations rencontrées,
    • Encadrer les sauveteurs, guider leur intervention, gérer les situations de crise au sein des intervenants (gestion de stress traumatique),
    • Gérer la communication interne (famille / employeur) et externe (presse / autorités). Préserver et cultiver un esprit d’équipe, encourager, rassurer et convaincre.
  • Le stress de l’équipe, comment le prendre en compte, l’anticiper et le gérer ? Le définir, le reconnaître, l’accepter et le prendre en compte. Anticiper, prévenir, protéger son équipe. Des méthodes simples et efficaces sur le terrain. Passer le relais si besoin.
  • Transposer cette expérience dans l’entreprise, des transferts possibles? Similitude des mots clés du management. Des axes de management à reprendre dans nos entreprises, quels sont-ils ? Manager ou leader ? Des pistes à partager.
  • Débriefing de fin de séance.

Contactez ERIC ZIPPER